Blog

Comment transformer le bien-être en levier de productivité ? 5 conseils pour les employeurs

Créer un environnement de travail qui favorise le bien-être de vos collaborateurs ? En matière de productivité, la démarche peut vraiment faire la différence. Elle exige idéalement une politique adaptée, mais rien ne vous empêche de procéder à de petits ajustements pour améliorer le bien-être et booster la productivité ! Voici 5 conseils concrets.

 

#1 Donnez l’exemple

 

Le travail hybride, c’est-à-dire l’alternance entre le travail à domicile et le travail au bureau, est devenu la norme dans de nombreuses organisations. Cette nouvelle normalité s’accompagne d’une multitude d’avantages : vos collaborateurs et vous-même pouvez organiser vos journées avec plus de flexibilité, les concertations gagnent souvent en efficacité grâce à un meilleur encadrement, etc. Pourtant, préserver l’harmonie entre vie professionnelle et vie privée reste pour de nombreuses personnes un exercice d’équilibriste qui génère parfois des tensions, réduisant ainsi l’effet bénéfique recherché. Alors même que l’absence de stress constitue l’un des principaux piliers du bonheur au travail. Les employeurs doivent donc tout mettre en œuvre pour préserver un work-life balance agréable.

 

Garantissez un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée dans votre équipe et prévoyez des pauses en suffisance. Pas seulement à midi, mais aussi le matin et l’après-midi. Vous pouvez par exemple encourager vos collaborateurs à aller prendre un bol d’air frais. L’occasion pour eux d’oublier le travail quelques instants, et de s’y remettre en ayant refait le plein d’énergie. Joignez le geste à la parole ! Programmez des breaks dans votre agenda personnel et parlez-en. Expliquez que vous n’êtes brièvement pas disponible et que vous prenez un peu de temps pour vous. Vos collaborateurs en déduiront que ces moments de repos sont parfaitement justifiés, à tous les niveaux de l’organisation.

 

Un esprit sain dans un corps sain, une noble ambition. Vous pouvez y contribuer en votre qualité d’employeur. Prévoyez des équipements adaptés qui permettent de travailler debout, par exemple des tables hautes ou des bureaux réglables en hauteur. Offrez en tout cas la possibilité. Travailler debout est meilleur pour la santé, sans compter que cette position engendre une tension permanente, non désagréable, qui favorise la concentration.

 

La gestion personnelle du temps revêt elle aussi une grande importance. Demandez à vos collaborateurs de repérer les moments où ils sont les plus productifs. À ce sujet, sachez que vous ne pouvez pas compter sur des résultats identiques au même moment chez tout le monde. L’un abattra beaucoup de travail tôt le matin, tandis que l’autre atteindra son pic d’efficacité en milieu de journée. Veillez à ne pas perturber le rythme par des réunions trop nombreuses ou des tâches répétitives. De votre côté, prévenez que passé une certaine heure, vous ne traitez plus aucun e-mail et que vous vous déconnectez. Vous encouragerez ainsi vos collaborateurs à faire de même.

 

Enfin, rappelez l’importance d’un espace de travail correct à la maison. Le cerveau associe certaines pièces à la productivité, tandis que d’autres sont au contraire réservées au repos. Expliquez-leur que distinguer les unes des autres leur facilitera la vie le soir, lorsqu’il faut laisser le travail derrière soi. Au propre comme au figuré !

 

#2 Hygge : donner du sens au quotidien

 

Pour nombre d’entre nous, le lieu de travail est l’endroit dans lequel nous passons le plus de temps. Nous serions dès lors bien avisés de nous intéresser d’un peu plus près à son confort et à sa déco. Les Danois l’ont bien compris, eux qui ont inventé le mot « hygge » pour désigner ce désir de vivre l’instant présent et de profiter de chaque moment. Dans un contexte professionnel, il s’agit d’aménager l’espace de manière à ce que les travailleurs qui y passent une partie de leurs journées par obligation y viennent avant tout par plaisir. Vous pouvez brouiller la séparation entre le bureau et la maison.

 

Personnalisez les lieux grâce à des photos et à d’autres éléments de décoration. Les plantes vertes apportent un peu de vie et d’oxygène, ce qui est tout bénéfice pour la productivité. Prévoyez des aliments sains et de l’eau à portée de main afin d’éviter les pertes d’énergie dues aux petits creux.

 

#3 Des réunions sans œillères

 

Les organisations ont besoin des réunions pour faire avancer les choses. Elles empiètent un peu sur le temps de travail mais ce n’est pas pour autant qu’elles sont néfastes à la productivité de vos collaborateurs. Si vous voulez qu’ils se sentent entendus et continuent d’y participer proactivement, vous devez oser le changement. Privilégiez par exemple les réunions en groupes restreints. Vous augmenterez ainsi la probabilité de progresser à un rythme plus rapide parce que vous pourrez en extraire beaucoup plus vite les informations dont vous avez besoin.

 

Le principal avantage de ces rencontres en petit comité réside dans la confiance et le sentiment de sécurité qu’elles suscitent chez vos collaborateurs. Tous, les introvertis comme les extravertis, bénéficient ainsi de la latitude nécessaire pour proposer des idées. Sans compter que de votre côté, vous pourrez plus facilement demander aux participants comment ils vont. Car si les réunions doivent avant tout être fonctionnelles et efficaces, elles sont aussi l’occasion de créer du lien.

 

Réservez une salle accueillante avec des plantes vertes pour que tous les participants se sentent à l’aise. La verdure favorise le bien-être ! Si votre organisation ne dépend pas de la technologie ou d’autres équipements, n’hésitez pas à inviter votre équipe dans un café sympa. Vous sortez ainsi les échanges du cadre du bureau et de son atmosphère qui paraît souvent formelle aux yeux des travailleurs et vous créez une ouverture à des discussions plus personnelles. Vous pouvez aussi proposer une promenade en pleine nature pour stimuler la pensée associative et laisser libre cours aux idées.

 

 

#4 Le lunch, le rendez-vous quotidien immanquable

 

Un grand nombre de travailleurs prennent leur repas au bureau afin de ne pas être coupés dans leur élan. Ce choix leur fait gagner du temps à court terme, mais se révèle finalement contre-productif, car pour garder un niveau d’énergie constant, il faut manger sainement et boire suffisamment d’eau. Aidez vos collaborateurs à comprendre tout l’intérêt d’une bonne alimentation et réservez un créneau fixe pour un repas en commun les jours où l’équipe est présente au complet au bureau.

 

Et pourquoi pas une petite sortie sympa sur le temps de midi ? Pour changer, réservez une table dans un endroit agréable ou invitez tous vos collaborateurs à venir manger avec vous au restaurant de l’entreprise. Profitez de l’occasion pour raconter quelques histoires personnelles, parler de vos soucis et prêter une oreille attentive aux uns et aux autres. Dans tous les cas de figure, veillez à ce que le travail ne devienne pas le thème dominant de ces échanges, voyez-le comme une conséquence et non un sujet de vos discussions. Le principal, c’est d’en profiter !

 

 

#5 Dirigez en créant du lien

 

Nous passons généralement plus de temps avec nos collègues qu’avec notre partenaire. Au travail, la productivité peut donc aller de pair avec le bonheur uniquement si les relations interpersonnelles sont bonnes. L’élément clé, c’est la confiance : tout le monde doit être sur la même longueur d’onde et chacun dans l’équipe doit poursuivre le même objectif. C’est vous qui dirigez : le moment venu, faites glisser le curseur du résultat vers le contact interpersonnel et précisez que vous aussi souhaitez être évalué. Vos collaborateurs apprécient-ils votre mode de communication ? Permettez-vous à tout le monde dans l’équipe de se faire entendre ? Gardez-vous une bonne vue d’ensemble de toutes les tâches et responsabilités de manière à ce que chacun puisse tenir le cap ?

 

La communication bienveillante est indispensable pour créer du lien. Efforcez-vous de la pratiquer en toutes circonstances et de désamorcer les conflits le plus rapidement possible. Le principe de base est simple : toute interaction se fait en fonction d’un besoin spécifique. Êtes-vous en mesure de prêter une oreille empathique à vos collaborateurs et d’analyser leurs besoins ? Si c’est le cas, la clé pour créer du lien est à portée de main !

 

Besoin de quelques conseils supplémentaires pour un mode de vie sain ? Allez fureter dans notre bibliothèque, elle fourmille d’articles intéressants !