Inspiration

Pourquoi le bien-être est-il bien plus qu'une obligation légale ?

Le bien-être au travail n'a jamais été aussi important. La loi exige une cartographie du bien-être et un plan de prévention, mais tous les employeurs ne savent pas encore ce que cela implique concrètement. Que devez-vous savoir et comment vous atteler à la tâche dès aujourd'hui ? Nous avons fait le nécessaire pour répondre à toutes vos questions.

 

Loi bien-être : qui fait quoi ?

La loi relative au bien-être, entrée en vigueur le 4 août 1996, a créé un cadre pour les employeurs en matière de sécurité et de santé de ses collaborateurs. Les vingt premières années, cette loi se concentrait principalement sur la sécurité générale et la santé au travail. Mais elle a été élargie le 28 février 2014. Depuis, outre la protection de la santé, l'hygiène, l'ergonomie et l'embellissement du lieu de travail, elle englobe également la prévention des risques psychosociaux.

Cette législation est donc particulièrement large. Comment pouvez-vous l'appliquer en tant qu'employeur ? Chaque entreprise, avec au moins 1 collaborateur, est tenue de mettre en place un service interne pour la prévention et la protection au travail. Vous pouvez alors désigner un ou plusieurs conseillers en prévention parmi vos collaborateurs. Ils doivent réaliser régulièrement des analyses de risques collectives, identifier les menaces potentielles et les éventuelles charges psychosociales. Ils effectuent également des tâches administratives, comme la rédaction de rapports mensuels et annuels. Des tâches spécifiques font partie de leurs prérogatives. Par exemple l'établissement de procédures de premiers secours et d'urgence interne. Votre entreprise compte moins de 20 travailleurs ? Dans ce cas, vous pouvez vous désigner vous-même comme conseiller.

Heureusement, vous n'êtes pas seul en tant qu'employeur ! Vous êtes également obligé d'être assisté par un « Service externe pour la Prévention & la Protection ». Ce service est composé par un ou plusieurs conseillers qui se concentrent sur quatre domaines distincts.

  • Le conseiller en prévention-médecin du travail pour la santé générale
  • Le conseiller en prévention-aspects psychosociaux pour le bien-être psychosocial.
  • Le conseiller en prévention spécialisé en ergonomie pour la création des conditions de travail les plus adaptées.
  • Le conseiller en prévention spécialisé en sécurité et hygiène du travail pour la sécurité et l'hygiène des lieux de travail.

 

Note importante : un conseiller peut s'occuper de plusieurs domaines, mais il ne peut pas les prendre tous à sa charge.

 

Obligations légales vs. politique globale

Respecter le cadre légal est une chose, mais développer une politique de bien-être de qualité en est une autre. De nombreuses entreprises se posent la même question : comment mettre en place une telle politique ? Avec des effets positifs à court et à long terme ? En ces temps incertains, le bien-être est plus important que jamais : le nombre de burn-out est en hausse et les conséquences psychologiques de la pandémie de coronavirus sont réelles, alors que le monde de l'entreprise essaye encore de s'adapter à cette nouvelle situation.

 

Analyser et évaluer - mettre en œuvre - activer et promouvoir

Grâce à sa solution de bien-être My Health Partner, AG Health Partner accompagne les entreprises dans la définition et la mise en œuvre d'une vision holistique. Une vision qui aborde le bien-être mental, social et physique dans sa globalité. Plus concrètement, nous commençons par établir une cartographie complète des besoins de vos employés. Cela peut se faire, par exemple, par le biais d'une analyse des risques psychosociaux, à la fois qualitative et quantitative, qui aidera la cartographie des besoins de vos employés à identifier les perceptions actuelles de l'approche du bien-être de l'entreprise.

Sur la base des résultats, une vision et un plan d'action en matière de bien-être, qui aborderont toutes les dimensions susmentionnées, peuvent être mis en place pour votre organisation. Cette approche holistique est la base d'une politique de bien-être durable !

Une fois la vision et le plan définis, il est temps de passer aux actions concrètes. Votre Wellbeing Manager vous aide à sélectionner les outils de My Health Partner qui sont les plus appropriés pour votre organisation spécifique. Chacun de ces outils repose sur des bases factuelles et place l'interactivité au centre, car la participation et l'engagement des membres du personnel constituent souvent un défi majeur pour les employeurs.

Toutes vos initiatives en matière de bien-être étant réunies sous un même toit, il devient beaucoup plus facile de les communiquer de manière structurée à vos employés. Cette étape cruciale - et pourtant souvent négligée - de l'ensemble du processus est essentielle pour garantir que tous vos efforts n'ont pas été vains.

 

Vous voulez en savoir plus sur le cadre légal et/ou sur la façon de développer une politique de bien-être globale ? N'hésitez pas à nous contacter !