Inspiration

Comment rester connecté à votre environnement pendant cette période ? 3 enseignements du Masterclass My connections

Pendant cette période, les relations et les liens avec les autres semblent plus importants et plus précieux que jamais. Soudainement, nous ne pouvons plus communiquer qu'à distance et nous n'avons plus de contact physique avec notre environnement habituel. Comment faire en sorte de rester en contact avec celui-ci pendant cette période ? Yannick Lierman, thérapeute, coach et formatrice chez Walk Your Talk, a partagé ses connaissances lors du webinar My connections.

Intéressé(e) par le webinaire My Connections? Vous trouverez ci-dessous quelques premières pistes livrées durant ce Masterclass. Mieux encore, demandez votre propre webinaire, à la mesure des besoin de votre entreprise!

 

Le cœur de la communication non violente

Le besoin d'établir des connexions n'a peut-être jamais été aussi grand. Les nombreuses conversations vidéo, les applaudissements quotidiens pour les personnes du secteur des soins de santé n'en sont que quelques exemples. Mais pour créer et maintenir des connexions durables, nous devons d'abord penser à nous-mêmes. Parce que, pendant cette crise, chacun d'entre nous éprouve des sentiments ou des émotions jusque-là inconnu(e)s. Ce qui a tout naturellement un impact sur notre façon de communiquer. Et si nous commençons à exprimer nos émotions en critiquant les autres, nous avons peu de chances d'être entendus. Toute l'attention se porte alors sur la façon dont nous transmettons nos sentiments. Résultat : le message est perdu.

Faites donc une introspection et posez-vous quelques questions :

  • Quelle version de moi-même ai-je envie de faire ressortir ?
  • Comment puis-je prendre soin de moi ?
  • Comment prendre soin des autres et de la société dans son ensemble ?

 

Quelques principes sous-jacents

Avec ces réponses, vous avez fait le premier pas vers une communication non violente qui favorise la connexion. À cette fin, Yannick Lierman se réfère également au modèle scientifique de la communication non violente, basé sur la vision de Marshall Rosenberg. Ce psychologue américain a fait fureur avec ce concept. Sa vision ? Les gens doivent être conscients de la liberté et des choix dont ils disposent lorsqu'ils interagissent avec les autres.

Plus concrètement, ce modèle repose sur quelques éléments de base :

  • Observation objective
  • Sentiment
  • Besoin
  • Demande
     

Si vous voulez mettre ce modèle en pratique, la première étape consiste à prendre un moment pour vous-même trois fois par jour. Prenez le temps de réfléchir à vos pensées et à vos émotions de manière objective. Il est important de ne pas réprimer vos sentiments. Qu'il s'agisse de peur, de frustration ou de joie : toute émotion est valable.

Quels besoins ressentez-vous dans ces moments-là ? À quoi attribuez-vous de l'importance ? Ce peut être du temps pour vous-même, ou encore une conversation sympa avec un(e) ami(e) chaque jour. Il s'agit ensuite de trouver des moyens concrets pour répondre à ces besoins. Faites par exemple une promenade d'une demi-heure chaque jour, appelez un ami ou chantez à tue-tête ce qui passe à la radio. Ces formes d'attention pour soi créent une paix intérieure.

Vous pouvez alors communiquer plus consciemment et faire preuve de compassion envers les autres. Vous pouvez commencer par faire chaque jour un petit geste qui embellit la vie de quelqu'un d'autre. Cela renforce également l'idée que vous n'êtes pas seul(e) et que vous pouvez vous aussi apporter votre contribution. C'est une sorte de contrepoids aux émotions négatives comme la peur et la frustration.

 

Conseils pour favoriser la connexion en communiquant

Ces conseils vous aideront à communiquer de manière plus consciente et plus empathique. Prenez le temps de discuter tranquillement avec les membres de votre famille et vos collègues. Demandez-leur comment ils vont. Ne parlez pas seulement de questions pratiques et de fond, mais aussi de la relation, des émotions et des besoins qui entrent en considération.

Vous ressentez une certaine émotion au cours de la conversation ? Faites-en l'expérience en pleine conscience et osez exprimer votre sentiment. Faites-le de manière constructive. Même si vous êtes en colère : ne réagissez pas immédiatement. Exprimez ce que vous ressentez et ce que estimez important au lieu de critiquer.

Si votre interlocuteur réagit ou vous juge brièvement, essayez de lui pardonner. Laissez passer, et communiquez un peu plus tard ce que vous ressentez ou ce que vous pensez. Encore une fois : sans faire de reproches.

Conclusion : cherchez un moyen de prendre soin de vous tout en tenant compte des personnes qui vous entourent. Si vous communiquez clairement sur vos propres besoins et que vous écoutez ceux des autres, vous y parviendrez sans aucun doute !

 

Un goût de trop peu ? Demandez votre propre webinaire à la mesure des besoins de votre entreprise ou découvrez nos autres Masterclasses en ligne!