Inspiration

Comment appliquer le travail hybride de manière saine et durable au sein de votre organisation ?

De plus en plus de travailleurs alternent entre le travail à domicile ou virtuel et le travail au bureau. Il est primordial que les entreprises réalisent que cette combinaison hybride n'est pas une tendance, mais la nouvelle norme. Et celles qui ne mettent pas en œuvre une politique adaptée risquent d'assister à une baisse du bien-être et de l'efficacité de leurs travailleurs.  Mais comment appliquer cette méthode de travail en prêtant attention à la santé et au bien-être de vos collaborateurs ?

 

Il ne s'agit pas d'un simple copier-coller du travail au bureau, mais d'une vraie politique

Le travail hybride, cette nouvelle forme de travail, devient de plus en plus la norme au sein des entreprises. Il s'agit tout simplement de la manière dont le travail est organisé : l'horaire et le lieu de travail passent de plus en plus au second plan, l'accent est mis sur les résultats plutôt que sur l'input, et les outils digitaux sont utilisés comme un moyen de parvenir à ces fins. Pour y parvenir, votre organisation s'appuie sur trois leviers : bricks, bytes & behaviour. Le bureau fait office de lien social (bricks) et la technologie offre davantage de possibilités (bytes). Toutefois, le facteur humain est tout aussi important. Nous entendons par là le comportement et les habitudes nécessaires pour que le travail hybride soit un succès (behaviour).

Les deux premiers posent rarement problème. Par contre, en tant qu'organisation, vous devez accorder au moins autant d'attention au comportement et aux habitudes. Il est en effet crucial pour le bien-être social, physique et mental de chaque travailleur. Ce qui, à son tour, peut sensiblement influencer le succès de votre entreprise. Attention : le travail hybride n'est pas une simple combinaison de travail au bureau et à domicile. Il faut un cadre clair. Une véritable politique en matière de travail hybride est donc nécessaire.

 

Les cinq piliers du travail hybride

Mais quels sont les piliers d'une telle politique ? En tant qu'organisation, vous avez intérêt à vérifier en premier lieu dans quelle mesure les processus de travail sont simultanés ou pas. La majorité des entreprises travaillent de manière synchrone : presque tous les collègues ont les mêmes horaires. Le travail asynchrone découle de la reconnaissance du fait que chacun a un rythme de travail différent. Grâce à ce système, les travailleurs choisissent quand ils répondent aux e-mails ou aux messages instantanés, et la concertation se fait dans des plages horaires convenues.  Le grand avantage ? Chacun a réellement l'opportunité de trouver un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée, ce qui a un impact positif sur les performances.

Le deuxième pilier concerne la communication bienveillante. Un mode de travail sain et hybride nécessite une communication honnête entre tous les membres de l'équipe. Soyez fidèle à vous-même. En écoutant sincèrement ce que pensent les autres, vous pouvez notamment trouver de nouvelles solutions pour relever des défis communs. Résultat : la collaboration est plus simple !

Un troisième aspect : la concentration pendant le télétravail. Pendant la crise du coronavirus, de nombreuses entreprises ont été contraintes de transposer leurs méthodes de travail au bureau dans un environnement domestique, sur une base individuelle. Et ce contexte est radicalement différent : la frontière avec la vie privée n'est pas toujours aussi facile à maintenir. Il est donc crucial que chacun dans l'entreprise puisse adapter sa façon de travailler à celle de son cerveau et de son environnement. L'un des avantages est que l'on peut travailler sans être interrompu ou distrait.  Ceux qui n'en tiennent pas compte risquent une baisse de productivité, voire des troubles psychologiques.

Le quatrième pilier se concentre sur l'avenir du travail de chacun. Le vieux cliché n'en reste pas moins vrai : l'attitude de vos travailleurs influence le succès de tous leurs objectifs et ambitions. S'ils sont capables de modeler leur cerveau et de voir plus d'opportunités que de difficultés, le travail hybride deviendra un catalyseur pour l'élargissement de leurs compétences. Nous utilisons de plus en plus de technologies. Dès lors, cette méthode de travail nous invite à aiguiser nos compétences digitales.

Les quatre éléments ci-dessus se retrouvent sous le cinquième pilier : des habitudes saines. Si vous parvenez à mettre en place quelques habitudes en matière d'alimentation, d'exercice et de repos, vous verrez que vous vous épanouirez automatiquement dans le mode de travail hybride

 

Le bon accompagnement par des experts reconnus

Les choses sont claires : le travail hybride est une notion très large, et il est important de ne pas précipiter les choses. 

« La première étape consiste à bien comprendre ce que cela implique. Dans un deuxième temps, il s'agit d'établir une politique transparente, globale et assortie d'accords clairs. Et enfin, troisièmement, il est crucial de soutenir suffisamment vos travailleurs dans cette transition. »

C'est pourquoi nous avons créé le programme Healthy Hybrid Habits ! Ce parcours se compose de cinq workshops dans lesquels des coachs reconnus mettent en lumière une à une les dimensions du travail hybride. Le résultat ? Vous aidez vos collaborateurs à améliorer leur productivité, leur concentration, leur bien-être et leur authenticité.

 

Votre entreprise est-elle éligible pour les subsides emploi-services?

Grâce aux subsides emploi-service (werkbaarheidscheques), vous pouvez obtenir une aide afin d'analyser votre politique en matière de qualité de l'emploi. Par le biais de ces subsides, la Flandre finance jusqu'à 60 % de vos projets lié à l’amélioration de la qualité de l’emploi (y compris ceux relatifs au travail hybride), avec un maximum de 10.000 euros. Attention : les services doivent être fournis par des prestataires de services enregistrés et agréés tels qu'AG Health Partner ! Vous pouvez nous retrouver en tant que prestataire de service indépendant en recherchant ici « AG Servicing ».

 

Pour savoir si votre entreprise est éligible, visitez cette page.

La date-butoir pour la demande de ces chèques a été fixée au 31 décembre 2021. Cependant, vu que nous évoluons de plus en plus vite vers une situation post-corona, vous avez tout intérêt à lancer votre politique hybride le plus rapidement possible !